Créer un site internet

Conclusion

  A travers l'ensemble de notre étude, nous avons prouvé les liens qui existent entre les mathématiques et les arts.

 En effet, certains poètes ont volontairement utilisé les mathématiques pour leurs oeuvres, aboutissant ainsi à des résultats surprenants, et différents selon les contraintes qu'ils se sont imposées. Ainsi, les fibs, en s'appuyant sur la suite de Fibonnacci, s'imposent une forme originale qui les rapproche des haikus. Ces poèmes récents affirment d'ailleurs leur modernité en s'inscrivant sur des supports caractéristiques de notre époque comme les blogs.

  Mais il existe comme nous l'avons montré précédemment dans l'une des parties, des poèmes datant du Moyen-âge, appelés sextine. Ces derniers s'appuient sur des carrés latins. Ce moyen de support entièrement mathématiques et ainsi mis à l'oeuvre pour la beauté de la langue française. Elles sont également utilisées pour la réalisation des lectures combinatoires. Par cet exemple nous pouvons donc dire, que les mathématiques ont permis à de nombreuses reprises dans l'histoire de renouveler la littérature française. Ces changements ont aboutis à des formes ludiques qui en quelques sortes démocratisent l'accès aux oeuvres en les adaptant pour certaines d'entres elles  au cours du temps. Elles sont mises sous forme numérique, comme sur les tablettes. 

De plus, on retrouve des mathématiques dans les règles qui structurent la peinture, avec la perspective et le nombre d'or par exemple. En effet les mathématiques ont permis de structurer et d'harmoniser les oeuvres picturales. La perspective à été pendant longtemps une contrainte du fait de l'absence de la photographie. Mais grâce à l'invention de cette dernière, la responsabilité de donner une image fiable et réaliste du monde n'est plus forcément du ressort de la peinture,ce qui lui a permis de s'affranchir de la contrainte de la perspective qui n'est devenue qu'un simple outil. Le nombre d'or quand à lui  permet de rendre l'oeuvre plus dynamique et plus attractive aux regards, du fait de l'équilibre qu'il installe.

 Enfin, la musique est diffusée au public en particulier grâce aux mathématiques comme avec la transformée de Fourier, qui permet la synthèse de la musique et qui contribue à transmettre plus facilement et rapidement les fichiers audios. Cette étude montre également que les mathématiques s'appliquent à différents niveaux dans les arts; ils contribuent en effet  à la composition d'oeuvres, à leur structuration et aussi à leur diffusion. Elles sont donc, contrairement aux apparences, omniprésentes dans ces domaines. La beauté et la justesse des mathématiques se retrouvent ainsi dans certains arts.

 En outre, on pourrait sans doute démontrer l'existence des mathématiques dans d'autres arts comme l'architecture.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×